L’Oie des Neiges

Basse-Lamario-10-Devant-2.jpg
Basse-Lamario-10-Cote.jpg
Basse-Lamario-10-Derriere.jpg
Basse-Lamario-10-Tete-Cote-2.jpg
Basse-Lamario-10-Tete-Derriere-2.jpg
Basse-Lamario-10-Tete-Cote.jpg
Basse-Lamario-10-Devant.jpg
Basse-Lamario-10-Feuille-2.jpg
Basse-Lamario-10-Tete-Face.jpg

(1) Contrebasse 5 cordes avec extension de si-(b) grave à facettes, modèle "Lamario" 2009 "l’oie blanche".

Dimensions :

  • Longueur du corps : 111.5 cm
  • Largeur du corps :
    • Haut : 51.5 cm
    • Bas : 69.4 cm
  • Hauteur des éclisses :
    • Haut : 15.0 cm
    • Bas : 22.0 cm
  • Diapason de la corde vibrante : 41’’

La table d’harmonie à facettes deux pièces est en épinette.
Le fond vouté à facettes ainsi que le manche et les éclisses sont en érable.
Les chevilles, le cordier et les capos sont en bois de rose.
Ce modèle personnel de contrebasse comporte de longs "C" et de petites cornettes pour faciliter le jeu à l’archet allemand.
L’accord va du si-(b) grave au do-(c) aigu.
L’instrument permet l’ajustement des tensions manche, chevalet et cordier pour explorer la sonorité recherchée.
Les "F" personnalisés "Lamario" comportent une tête d’oiseau dans le haut.

(2) Le cordier est ajustable en hauteur pour régler la tension des cordes ©. Le manche est démontable, système Lamario ©.

(3) Contrebasse à facettes, vue de dos, décorée d’un bas relief au bouton.

(4) Le vide entre l’extension et le cheviller représente le vol des oiseaux. Les capos ont été conçus avec la forme de l’œuf et ces capos sont devenus oiseaux en état de recueillement. L’extrémité des chevilles amovibles en forme d’œuf représentent les débuts de la vie par la séparation cellulaire. L’extrémité de l’extension en forme de tête d’oiseau est un hommage à la mystique des Inuits du Grand Nord.

(5) Ce bas relief symbolise l’importance et la migration des oies blanches vers le Grand Nord. Au bas du cheviller l’œuf est précieusement maintenu par deux pattes d’oie. Au-dessus de l’œuf, les épinettes noires éparses reçoivent les oies dans un ciel illuminé par une danse d’aurores boréales colorées.

(6) Cheviller avec point de vue opposé au précédent. À noter que le bouton terminal de la volute est terminé en forme d’œuf. On y voit au bas du cheviller une des pattes palmées que maintient l’œuf précieux.

(7) Le haut des "F" ont une tête d’oie blanche. Le cordier commence avec un envol d’oiseau et se termine au bas avec une patte d’oie.

(8) Détail du bas relief au bouton symbolisant l’envol d’un couple d’oies blanches de Montmagny, Québec vers le Grand Nord. Plus haut les filets s’ouvrent et saluent au passage ces grands voyageurs sans frontière.

(9) Volute personnalisée à enroulement concave et comportant une extension de si-(b) grave.

Photographe: Kamara - Thomas Königsthal Jr