Gasparo da Salò

daSalo_front.jpg
daSalo_side.jpg
daSalo_back.jpg
daSalo_font2.jpg
daSalo_back2.jpg
daSalo_headsideb.jpg
daSalo_headsidea.jpg
daSalo_headfront.jpg
daSalo_headback.jpg
daSalo_workcapo.jpg
daSalo_workextension.jpg
daSalo_workextension2.jpg
daSalo_workextension3.jpg
daSalo_worktailpiece.jpg
daSalo_worktailpiece3.jpg
daSalo_worktailpiece2.jpg
daSalo_worksculpt.jpg

Contrebasse Gasparo da Salò, dernier quart du 16ème siècle, maintenant jouée par le contrebassiste Maxime Bibeau de l’Australian Chamber Orchestra.

Au printemps 2013, j’ai eu le privilège de travailler sur cette magnifique contrebasse. J'ai réalisé son extension de Do à 4 capos (fermoirs) en ébène, et un cordier dans le style de ses motifs décoratifs des filets ornant sa table d’harmonie. J’y ai aussi ajouté une nouvelle touche, un chevalet ajustable, ainsi qu’une nouvelle âme.

Le design de ses capos et la forme de l’extension m’ont été inspirés des formes des filets décoratifs de la table. Le cordier à quant à lui une extrémité large et arrondie pour mieux s’intégrer à la forme de l’instrument, à son autre extrémité on retrouve en motif inversé la forme florale des filets décoratifs de la table.

Cette contrebasse a une sonorité riche et grave d’une grande profondeur et une projection immense. C’est un cadeau de pourvoir voir et entendre aujourd’hui un tel instrument nous provenant du passé, fabriqué par ce grand maître luthier Gasparo da Salò.

Ce luthier est pour ainsi dire le 1ier constructeur de la contrebasse modèle violon.

En 2006, cet instrument a été évalué par un expert, Stefan Krattenmacher, pour le magazine Double Bassist (un article fut aussi écrit).

The Strad article

Orpheus music shop

Photographe: Jean Fitzgerald